Le droit des étrangers, un thème d’actualité

Le droit des étrangers, un thème d’actualité

Une personne bénéficie d’un traitement, peu importe le pays dont il se trouve. Dans un contexte de mondialisation extrême et d’immigration, les Occidentaux ont tendance à fermer leurs frontières. Par exemple, on peut prendre le décret très controversé pris par le Président américain Donald Trump. Ce dernier voulait séparer les enfants des parents lors de la détention des immigrés illégaux. Cela a provoqué l’indignation générale, même Melania Trump n’a pas manqué de critiquer le décret de son époux. De hautes personnalités ont fustigé cet acte à un point où le président a finalement retiré le décret. C’est la preuve que le droit des étrangers reste toujours un thème récurrent et actuel.

La Californie décide de juger les clandestins à la chaine

En Californie, l’administration avait choisi de prendre au cas par cas les situations des clandestins. Néanmoins, sous la pression du Président américain, cet État frontalier du Mexique a décidé de réformer son fonctionnement. Désormais, les juges devront traiter les migrants en groupe. Ce genre de phénomène n’est pas vraiment digne de la plus grande puissance mondiale. En effet, les migrants ne pourront pas prendre la parole pour se protéger puisqu’ils sont jugés en groupe. Il y a donc une incohérence dans le mécanisme. Néanmoins, selon les journaux locaux le nombre de dossiers est insoutenable, en outre, l’administration Trump fait pression. C’est à cause de ces deux raisons que l’Etat de la Californie a décidé il y a quelques jours de juger les clandestins à la chaine. Dans tous les cas, c’est un sujet assez passionnant qui mérite toute notre attention. Pour en savoir davantage sur ce sujet, vous pourriez consulter un spécialiste sur trouvervotreavocat.com.

Le cas du droit de l’étranger en France

Il faut savoir que la France a été toujours considérée comme étant un Pays d’asile. De nombreuses personnalités se sont réfugiées dans le territoire. En ce moment, à cause de la guerre qui fait rage en Moyen-Orient, on constate un mouvement de population sans égale depuis la Deuxième Guerre mondiale. Pour faire face à ce flux de réfugiés, la France s’est dotée d’un arsenal juridique assez complet qui est la loi asile et immigration. Néanmoins, beaucoup d’associations fustigent ce dispositif législatif, car elles considèrent qu’elle affaiblit les droits fondamentaux des exilés. En outre, il faut aussi savoir qu’elle alourdit les différentes procédures institutionnelles. Beaucoup de personnalités affirment que tout a été fait pour décourager l’installation des exilés. Le texte ne prévoit que de la sanction ou encore de l’expulsion ainsi que du bannissement.